LE I-COMMERCE EST UN ASSASSIN

ASSASSIN ? OUI, car il assassine nos petits commerces de proximité. Bien sûr c’est quelquefois moins cher, c’est pratique : un clic sur l’ordinateur et le lendemain le livreur arrive dans sa jolie camionnette avec l’objet désiré. On est quelquefois déçu car l’article ne correspond pas à la photo du catalogue.

Que deviendront nos promenades dans nos rues quand nous passerons  devant des rideaux de fer baissés agrémentés d’une jolie pancarte « commerce à céder » ?

Ma mercière, la dernière de notre ville, baisse les bras. Elle ne peut plus lutter contre cette concurrence. Pourtant elle était de bon conseil, toujours disposée à nous aider ; et que dire du plaisir de toucher une étoffe, d’apprécier le moelleux d’une laine.

Mais, c’est comme cela et c’est dommage.